jeudi 23 août 2012

Et la Ligne à Grande Vitesse ?

Le précédent Président de la République Nicolas SARKOZY avait lancé le projet de Grand Paris qui, de la Manche à Paris et à sa région, prévoyait une série d’équipements permettant d’assurer le développement de l’estuaire de la Seine et son environnement.
Dans le  nouveau gouvernement, le suivi de ce dossier a été confié à Cécile DUFLOT, Ministre du logement mais surtout ancienne secrétaire générale des Verts.
Le  choix de Cécile DUFLOT par le Président de la République et le Premier Ministre n’est pas innocent et reste préoccupant compte tenu de ses options 
En effet les Verts ont toujours manifesté beaucoup de réserves notamment à l’égard de la Ligne à Grande Vitesse.
Les Verts sont hostiles au développement des autoroutes et prônent le transport collectif.
Mais les Verts sont également  hostiles au  chemin de fer dès lors qu’il est rapide.
Les Verts s’élèvent contre la pollution de l’atmosphère mais combattent le nucléaire qui pourtant préserve l’atmosphère.
Si on essaie de comprendre les Verts, la société idéale resterait pour eux  la société de la marine à voile et des lampes à huile évoquée naguère par le Général de Gaulle.
Il ne semble pas, dans l’état actuel des choses que l’avenir de l’estuaire de la Seine soit réellement pris en compte par le nouveau gouvernement. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...