mercredi 24 octobre 2012

DÉSORDRE GOUVERNEMENTAL

Décidément, ils deviennent  tous fous: Après Vincent PEILLON qui  , il y a quelques jours à peine,demandait la dépénalisation du cannabis; aussitôt  Marisol TOURAINE en rajoute en proposant l'ouverture "à titre expérimental" (sic) de salles de shoots.
Certes Madame TOURAINE est Ministre de la Santé: Elle se déclare donc compétente pour en décider puisqu'il s'agit d'un problème de santé; Que le Premier Ministre y soit, de notoriété publique, hostile, ne semble pas la tracasser.
Soyons à la mode,que diable, soyons dans le vent !!  
Que les Pays-bas où la règle était une grande tolérance soient  en train de revenir ( après la Suisse) à des principes plus rigoureux, Madame TOURAINE s'en moque; 
Allons de l'avant !!
Madame TOURAINE gagnerait peut-être à s'occuper des déserts médicaux qu'elle déplore et de la situation des médecins avec lesquels elle est en négociation. Ne rendrait-elle pas ainsi davantage service aux français que de se lancer dans des aventures pour le moins hasardeuses?
Mais si Madame TOURAINE est bien ministre de la Santé, Madame VALLAUD-BELKACEM n'est à l'évidence pas ministre de l'Education Nationale et pourtant elle vient d'avoir une idée quelque peu originale sur la façon d'enseigner l'histoire et la littérature.
Selon elle, il faudrait désormais étudier ces matières en prenant en compte les préférences sexuelles des auteurs ,des artistes ou des personnages de l'Histoire.( Avant de porter un jugement sur les uns et les autres, il sera donc nécessaire de savoir quelles étaient leurs orientations sexuelles!)
Croit-elle de cette façon,amener nos enfants à connaître mieux l'histoire et la littérature (y compris Arthur RIMBAUD qu'elle appelle à son secours)?
Tout cela serait comique si n'apparaissait pas de ce fait l'incroyable dérèglement de la machine gouvernementale où tout le monde s'occupe de tout et n'est responsable de rien.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...