lundi 8 octobre 2012

VALS ou TAUBIRA :L'heure du choix

Est-il possible,sans le compromettre, d’approuver non seulement l'action mais aussi les propos du Ministre de l'Intérieur Manuel VALS ?
La lutte contre la délinquance et la criminalité et encore davantage contre le terrorisme qui menace notre pays ne saurait être un enjeu politicien: Elle exige un consensus aussi large que possible.
Mais elle exige aussi une cohérence politique qui semble manquer au gouvernement  et à sa majorité: Pendant que le ministre de l'intérieur mobilise police et gendarmerie, la garde  des Sceaux et le gouvernement choisissent une politique pénitentiaire qui va à l'encontre des objectifs proclamés de lutte contre la criminalité et le terrorisme
Le gouvernement de François FILLON avait décidé de porter à  80.000  le nombre de places de prison alors que Madame TAUBIRA veut en rester à 63.000.

Qu'il s'agisse des apprentis terroristes, des criminels ou des délinquants classiques, comment interprètent-ils ce qu'il faut bien appeler des contradictions de fond ?
Le Président de la République est réputé pour sa capacité à réaliser des synthèses.
Malheureusement le sujet est trop sérieux pour espérer éviter d'avoir à choisir.
L'heure du choix est arrivée.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...