mercredi 21 novembre 2012

CHASSE AUX SORCIÈRES OU RENONCEMENT ?

 "J'ai reçu mardi un coup de fil du directeur de cabinet du Premier Ministre me signifiant que le commissariat général pour le développement de la Vallée de la Seine était supprimé. Ça a duré trois minutes... J'aurais aimé au moins être reçu et écouté par le Premier Ministre pour que je lui explique mon projet.... Je suis inquiet. C'est préoccupant pour la Normandie, pour l'aménagement de son territoire et ses ports. Et je ne vois aucune stratégie de rechange. Ça ne marchera  que si il y a une volonté politique et un pilote pour le faire avancer...Le Grand Paris jusqu'au Havre avait été initié par Nicolas Sarkozy et mes propositions adoptées par François Fillon....Ma lettre au Premier Ministre le 24 mai était restée sans réponse.
Ce gouvernement est dans la critique et la destruction"
Tel est le texte de la déclaration d'Antoine RUFENACHT ancien Maire du Havre et Commissaire pour le développement de la Vallée de la Seine.
Ainsi, les choses sont claires:
Si on est optimiste pour l'avenir de notre région, on peut simplement penser qu'il s'agit d'un règlement de compte politique comme les aime le Parti Socialiste.
Si on est pessimiste, on  peut malheureusement redouter que cette décision soit simplement l'annonce d'un renoncement à un grand projet d'aménagement de l'estuaire de la Seine.
La Ligne à Grande Vitesse n'est elle pas menacée ?
Philippe DURON sera-t-il en mesure de la préserver ?
Telles sont les questions.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...