jeudi 3 janvier 2013

BONNE ANNEE

Un dysfonctionnement (léger) de la vésicule biliaire m'a amené à m'éloigner quelques jours de l'agitation médiatico-politique. Au retour,et vus d'un peu plus loin, les évènements prennent un peu de relief: Heureusement, car ils en ont besoin !!
A tout seigneur tout honneur: Le Président de la République a présenté ses voeux aux français: Si on a bien compris, il a commencé par regarder comment avaient fait ses prédécesseurs: Il a trouvé la recette pour changer : Il est resté debout ; avant lui, ils étaient assis!! 
Il s'agissait pour lui, à l'évidence, d'une corvée,d'ailleurs  rapidement expédiée ( 8 minutes et demi):  Il n'avait pas, il est vrai, beaucoup de bonnes nouvelles à annoncer. Et, par malchance pour lui, le Conseil Constitutionnel venait d'annuler sa fameuse taxe de 75% sur les riches,  censée faire accepter par le peuple de gauche  les sacrifices qu'il n'ose pas lui demander clairement.
Pendant les fêtes, le gouvernement a été prié d'être en première ligne: Le ministre de l'Intérieur naturellement sur le terrain (ce qui est logique) , un ministre qui rend visite aux pompiers bien qu'il n'en soit pas chargé , une autre qui s'occupe de la distribution de l'électricité, une troisième qui veille sur nos SMS, sans parler de ceux qui sont allés de réveillon solidaire en réveillon solidaire et bien sur l'extravagant Arnaud MONTEBOURG qui a posé en héros du "Made in France".
Mais la vraie question n'a pas été abordée : Où sont les nécessaires économies et les non moins indispensables réformes de structure que tous nos voisins et concurrents ont déjà entreprises, certains depuis longtemps ?
En attendant, le Président de la République est  un des rares chefs d'Etat à manifester son optimisme alors qu' Angela MERKEL par exemple ne cache pas sa préoccupation et affirme sa volonté de poursuivre les efforts que l'Allemagne a entrepris depuis des années. Toute l'Europe, sauf la France, est sur la même ligne.
Un seul voeu pour la France : Que tout le monde se trompe et que le Président de la République ait raison, même tout seul !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...