mercredi 3 juillet 2013

DELPHINE BATHO : LE MAILLON FAIBLE ! !


Ainsi Delphine BATHO a fait les frais du courroux présidentiel : Sa sortie contre le budget qui lui était promis pour 2014 lui a coûté son poste.
Elle avait, semble-t-il, cru aux  "convictions (sic) écologiques" de François HOLLANDE; mais elle avait oublié deux choses :
Jean Marc AYRAULT n'appréciait que modérément son attitude plutôt distanciée à propos de l'aéroport  Notre Dame des Landes combattu avec ardeur par les Verts, mais qu'elle défendait du bout des lèvres .
Quant à François HOLLANDE, il était temps pour lui  de montrer son autorité, même si on peut s'interroger sur le choix de sa cible qui a eu cependant deux avantages : Tout d'abord,en choisissant un ministre dépourvu de poids politique, ne pas provoquer de séisme politique au sein du parti socialiste;  ensuite lui donner une occasion discrète de faire un petit signal à Ségolène ROYAL (sans fâcher l'actuelle première dame) car nul n'ignorait que l'ancienne candidate à l'Elysée n'appréciait guère la distance que Delphine BATHO marquait à son égard alors qu'elle lui avait pourtant cédé sa circonscription législative.
Aussitôt fureur (apparente !!) des Verts: Réunion immédiate des dirigeants , ministres en tête . Conclusion : Nous verrons après les vacances ! !
Cécile DUFLOT peut se rassurer :  Elle restera au gouvernement où , chacun le sait , elle est irremplaçable (du moins le croit-elle).
Arnaud MONTEBOURG dont  chacun connaît le sens de la discipline et de la solidarité gouvernementale, se paie aujourd'hui le luxe de souhaiter bon courage à Delphine BATHO !
Mais la palme du mauvais goût est remportée par Najat VALLAUD-BELKACEM , Ministre des Droits des Femmes et porte-parole du gouvernement qui, à l'heure où elle présente au gouvernement son projet de loi sur l'égalité hommes femmes, ne s'étonne même pas du remplacement d'un ministre femme par un homme et tente d'expliquer que la parité au sein du gouvernement restait maintenue !
Et  pour couronner le tout, elle n'hésite pas à qualifier de sexisme toute attitude de compassion à l'égard de Delphine BATHO.
En voila une qui prend le malheur des autres sans pitié excessive ! !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...