lundi 1 juillet 2013

POUR LA NORMANDIE, LE RENONCEMENT ! !

Quand Philippe DURON a été nommé Président  de la Commission chargée de réfléchir au schéma national des infrastructures de transport, nous avions l'espoir ( 23 Octobre 2012) qu'avec l'appui de Bernard CAZENEUVE alors Ministre des Affaires européennes et aujourd'hui Ministre du budget, les intérêts de la Normandie seraient préservés, malgré l'hostilité affirmée des Verts et de Cécile DUFLOT à l'égard de tous les modes de communication modernes ( 23 août 2012).
Force est bien de constater aujourd'hui que ni Philippe DURON ni Bernard CAZENEUVE n'ont été en mesure de faire prévaloir les intérêts de notre région , puisque les seuls travaux prévus  sur la Ligne Nouvelle Paris-Normandie ne concernent que le tronçon entre PARIS et MANTES, c'est à dire uniquement en banlieue parisienne.
Le projet de développement de l'Estuaire de la Seine initié par Nicolas SARKOZY se trouve donc de ce fait abandonné et l'avenir  du Havre comme grand port européen compromis.
Si le gouvernement entérinait ce rapport, cela signifierait en clair que l'actuelle majorité renonce aux nécessaires ambitions d'une grande nation : Se contenter d'améliorer les chemins de fer ou les routes existantes ne saurait être à la hauteur des ambitions d'un grand pays.
Il ne suffit pas de satisfaire les caprices de Cécile DUFLOT et des Verts pour gouverner. Il faut avoir le courage de dire NON : Non à la démagogie, non au renoncement, non à l'abandon .  
L'actuelle majorité semble, malheureusement pour notre pays, plus douée pour augmenter les dépenses de fonctionnement et recruter du personnel supplémentaire ( encore 10000 enseignants de plus, sans parler des emplois d'avenir (sic) )  que pour réaliser les économies qu'elle devrait faire.
Elle semble penser que renoncer aux investissements d'avenir est la réponse à la nécessaire maitrise des dépenses publiques, alors qu'en réalité cette politique compromet gravement l'avenir.
On ne le répètera jamais assez : Pour gouverner, il faut un  minimum de courage .
Le pouvoir l'a-t-il ?






Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...