jeudi 7 novembre 2013

ACCABLANT : HOLLANDE EN EUROPE

Pour la majorité , la presse française ne cesserait  de dénigrer le Président de la République. Mais contrairement à ce qu'elle pense, il n'y a pas là  le résultat d'un complot politique.
Il n'est que de lire la presse étrangère pour s'en convaincre:
En Allemagne d'abord :
"Hollande gouverne-t-il encore" ( Die Zeit 24 octobre). "Louvoyer plutôt que gouverner"(Tagespiel)."Grande nation, petit roi" (Handesblatt). Hollande a été élu sur un programme utopique visant à redresser les comptes sans faire de victimes et sans réformes énergiques .Résultat:Le pays est au bord de la sédition ( Frankfurter Allgemeine Zeitung)
A Madrid aussi :
"Paralysé,taciturne et sans idées, Hollande avait promis de mener la rénovation sociale-démocrate de l'Europe, mais, d'abord impuissant, il s'est ensuite montré incompétent à combattre le néo libéralisme de Bruxelles" (El Pais).
"Hollande cède à la pression .On  ne pouvait pas faire pire" (La Vanguardia).
La Grande- Bretagne ne dit rien d'autre:
"A chaque fois, c'est comme si les choses ne pouvaient pas être pires pour François Hollande et pourtant c'est le cas" ( The Economist) . "L'administration Hollande a titubé de la controverse à la crise. La politique du chef de l'Etat consiste à proposer des mesures sans réfléchir, avant de tout abandonner à la hâte ; l'inconstance a un coût politique. ( The Times).
"Un président qui manque d'honnêteté. Le mensonge: Avoir fait croire aux électeurs  que le réduction des déficits ne serait payée que par les riches:
"Monsieur Hollande vacille et l'Etat, ce navire autrefois puissant est sans gouvernail".(The Times)
Comment ne pas s'attrister ?





Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...