mardi 31 décembre 2013

LES CONTES (ET LES MÉCOMPTES) DE LA FAMILLE COUE

Il y a quelques temps, on se posait la question: François HOLLANDE est-il  Docteur JEKYLL ou Mister HYDE. C'était une erreur : François HOLLANDE est en réalité Docteur COUÉ: Il pense à l'évidence que,si les résultats ne sont pas  conformes à ce qu'il a annoncé ,il suffit de répéter inlassablement que tout va bien pour que tout s'arrange.
Il en est ainsi de la célèbre courbe du chômage dont il annonçait depuis plus d'un an qu'elle s’inverserait  à la fin de 2013.
Malheureusement,on vient de le voir, il n'en a rien été!
Mais on a assisté, à cette occasion, à un véritable festival ministériel de contorsions arithmétiques : Le Premier Ministre  a asséné avec assurance que les chiffres du chômage s'améliorait: Il suffisait , disait-il,  pour s'en rendre compte, d'attendre la publication des chiffres; Michel SAPIN Ministre du Travail a tenu le même propos recommandant aux sceptiques de se reporter aux chiffres.
Chacun imaginait alors que ces chiffres démontreraient bien un recul du chômage.
Stupeur :Non seulement, les chiffres ne reculent pas, mais le nombre de chômeurs augmente de 17.800.

On nous a alors expliqué,sans rire, que,malgré les apparences, le chômage diminuait : Il fallait simplement faire des moyennes trimestrielles sans s’arrêter aux chiffres publiés ! On croit rêver
Comment un tel cafouillage a-t-il pu se produire ?  
Il est impossible de le comprendre, si on n'admet pas l'incroyable aveuglement d'un gouvernement qui refuse de voir les réalités en face ,qui imagine que la situation économique s'améliorera sans un effort résolu d'économies, qui semble penser sérieusement que créer des emplois de fonctionnaires est la réponse aux problèmes de l'emploi et qui continue à ne pas admettre que le poids des charges sur les entreprises les empêche d'embaucher.
On nous explique, pour nous rassurer, que le quinquennat se divise  en deux périodes: La première celle du fiel (sic), la seconde  celle du miel : En clair,les sacrifices  d'abord, la redistribution ensuite.
Il semble malheureusement que la première période (celle des sacrifices) doive se prolonger plus qu'annoncé 
Comment pourrait-il en être autrement avec  un pouvoir qui refuse de mener une politique courageuse et, qui,pour le faire oublier, multiplie les opérations de diversion?
Le mal atteint même le Ministre de l'Intèrieur qui, plutôt que de combattre la délinquance qui s'aggrave partout (pas seulement à Marseille qui aura portant connu 20 assassinats dans l'année), se lance dans une croisade contre un bateleur qui n'attend que cette publicité pour poursuivre ses tournées qui,grâce à cette action étrange dont on peut se demander si elle aboutira a un résultat, risquent de rencontrer un succès inespéré.
Décidément, l'année 2013 se termine bien mal !











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...