vendredi 24 janvier 2014

LE MORAL EN BERNE DE LA FRANCE....ET DES FRANCAIS

Si on en croit une étude qui vient d’être publiée, le moral des français est au plus bas.
Par rapport à la même étude  réalisée il y a un an, l'aggravation est significative :
Le chômage continue à rester la principale préoccupation des français (56% le considèrent comme le problème numéro 1), mais l'insécurité et l'immigration restent toujours plus présentes dans leur esprit (plus 3% et plus 5%).
Mais le plus révélateur de cette étude  est la progression dans les préoccupations des français des problèmes de la fiscalité et des impôts qui passe de 27% à 43%. 
Si on ajoute à cela que 29 % des ménages déclarent  faire attention "à l'euro près" lorsqu'ils font leurs courses alimentaires (contre 14% l'année précédente) on aperçoit la profondeur du malaise.
En outre, 78 % des sondés  considèrent que le système démocratique fonctionne mal (plus 6 % en un an) et 68 % estiment que le rayonnement culturel de la France a décliné  ces dix dernières années (soit une augmentation de 5 % en un an).
C'est dire la désespérance de l'opinion française.
Enfin, 31% des français seulement  accordent encore leur confiance à l'Europe, alors que 45 % seulement (contre 40 %) considèrent que l'appartenance de la France à l'union européenne est une bonne chose.
Comment négliger le fait que 70 % d'entre eux (soit 5% de plus qu'il y a un an) souhaitent que soient "renforcés les pouvoirs de notre pays même si cela doit conduire à limiter ceux de l'Europe"?
Heureusement tout n'est pas décourageant dans cette enquête, puisque 65% des personnes interrogées jugent que le déclin n'est pas irréversible et qu'elles continuent massivement à faire confiance aux institutions de base de la société française, 79% à l'armée, 73% à la police et même 68% à l'école. 
Ne serait-il pas utile à nos gouvernants de méditer les chiffres de cette enquête ? 


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...