lundi 28 juillet 2014

MINISTRE DE TOUT !... PRÉSIDENT DE RIEN ? !

La catastrophe de l'avion Ouagadougou Alger a fait 54 victimes françaises.
Ce drame est naturellement insupportable, mais  justifie-t-il que le Président de la République, qui, depuis des mois, semble n'être plus président de rien devienne, tout soudain, ministre de tout.
Le porte-parole du gouvernement Stéphane LE FOLL a disparu : C'est François HOLLANDE qui apparaît sur les marches de l'Elysée pour apporter  des informations , les rectifier, voire les démentir;
Faut-il s'interroger sur les causes de la catastrophe ?:C'est François HOLLANDE qui intervient lui-même : Il n'y a plus de ministre des Transports!
Quatre réunions de crise sont organisées en quelques jours à l'initiative et sous la présidence de François HOLLANDE: Le Premier Ministre y assiste , mais ne s'exprime pas
L'Elysée ne cesse de le répéter: François HOLLANDE est "en première ligne". 
Nul ne lui conteste ce droit
Mais pourquoi ne consacre-t-il pas tout ou partie de cette énergie à lutter contre le chômage et à se demander  pourquoi la Grande Bretagne voit son taux de chômage descendre à moins de 7 % ,alors que son ambition personnelle semble se limiter à maintenir le notre en dessous de 10%?.
Pourquoi ne se pose-t-il pas sérieusement la question de savoir pourquoi la  Grande Bretagne peut espérer une progression de son P.I.B. de plus de 3 % l'année prochaine alors que l'économie français aurait le plus grand mal à atteindre 0,7 %.?
Pourquoi ne tire-t-il aucune conclusion du fait que peu à peu, tous les pays d'Europe remontent la pente, à l'exception de la France ?
Pourquoi ne veut-il pas comprendre que ce sont ses choix politiques qui sont en cause?
Il ne suffit pas de se réfugier dans des activités  honorables, mais en définitive secondaires, pour résoudre ces problèmes.
Le Général de GAULLE avait rappelé que le Chef de l'Etat élu au suffrage universel ne devrait pas "se contenter d'inaugurer les chrysanthèmes".
Il serait temps aujourd'hui de s'en souvenir:
La commémoration ne suffit pas pour diriger une nation. Il y faut aussi et surtout de la détermination et du courage. 











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...