mardi 19 août 2014

VOYAGER D'ABORD !

Nadjat VALLAUD-BELKACEM est Ministre des Droits des Femmes, de la Ville et de la Jeunesse et des Sports .
Madame BELKACEM, peut être un peu débordée cet été par ses multiples "casquettes", semble n'avoir pu encourager nos athlètes partout où ils se sont produits.
Elle a donc fait des choix.
Par exemple, entre la Coupe du Monde de football qui se déroulait au Brésil , la Coupe du Monde féminine de rugby qui avait lieu dans la banlieue parisienne et les championnats d'Europe d'athlétisme qui se disputaient à Zurich, elle a choisi:
Elle a choisi d'aller deux fois au  Brésil .
Elle a choisi de ne pas parcourir la cinquantaine de kilomètres qui sépare son ministère de Marcoussis où se déroulait la Coupe du Monde féminine de rugby. 
Elle a également choisi de ne pas prendre le temps d'aller à Zurich ( à quelques centaines de kilomètres seulement de LYON dont elle est l'élue) pour assister aux championnats d'Europe d'athlétisme. 
Elle a ainsi choisi de privilégier un sport certes populaire, mais où l'argent tient une place essentielle et souvent choquante, au détriment du sport féminin et de l’athlétisme où règne d'abord la passion des pratiquants .
Drôle de choix pour un  ministre qui donne si souvent des leçons à la terre entière.
Et pourtant l'équipe féminine de rugby a remporté la 3ème place de cette Coupe du Monde.
De même aux championnats d'Europe, si la France a remporté 9 médailles d'or,  4 l'ont été par des femmes, le relais 4x 100 ayant mobilisé en outre pour l'emporter 4 femmes. Avez-vous entendu Madame BELKACEM s'en réjouir ? Sur 8 médailles d'argent, 5 sont emportées par des femmes , l'une d'entre elles ayant mobilisé  4 athlètes de plus; Madame BELKACEM s'en est-elle seulement aperçu ? Sur 6 médailles de bronze, 2 sont dues à des femmes;  qu'en a dit Madame BELKACEM ?
Sur 32 médaillés 15 sont des hommes 17 sont des femmes.
N'y avait-il pas là une belle occasion de célébrer l'égalité entre hommes et femmes, plutôt que de vouloir l'imposer à tort et à travers comme tente de le faire le gouvernement où siège Mafame BELKACEM ?
Mais peut-être est-il excessif de vouloir tirer des leçons politiques de faits qui reflètent peut-etre plus simplement le gout de Madame BELKACEM pour les voyages lointains et son peu d'appètence pour le sport amateur ou, pire encore, pour la banlieue parisienne dont elle est en principe en charge comme Ministre de la Ville.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...