lundi 22 septembre 2014

VALLS = HOLLANDE BIS OU HOLLANDE PLUS ?

Le discours de Manuel VALLS a déçu tous ceux qui voyaient en lui un homme capable de faire oublier les tergiversations permanentes de François HOLLANDE: Or il a passé son temps à parler aux "frondeurs" sans penser qu'un premier ministre doit d'abord s'adresser aux français.
Ces clins d’œil n'ont guère aidé le gouvernement à élargir sa majorité bien au contraire, mais l'attitude du gouvernement reste préoccupante sur le fond des choses: En effet on continue à ne pas voir apparaître les réformes nécessaires; Annoncer la suppression de la première tranche de l’impôt sur le revenu sans préciser d'où viendront les ressources nécessaires va à l'évidence dans le mauvais sens.
Manuel VALLS a voulu démontrer qu'il n'y avait pas d’austérité et pour le démontrer a dressé en quelque sorte le palmarès de toutes les mesures prises depuis deux ans, mesures qui ont aggravé les déficits : recruter 60000 enseignants supplémentaires, supprimer l’exonération des heures supplémentaires, oublier la réforme des régimes spéciaux, multiplier les promesses pour amadouer ceux qui le contestent, voire le combattent.
On est bien loin de l’intérêt national !


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...