mercredi 1 octobre 2014

"LA GRANDE NATION".


A la fin du 18ème siècle ,GOETHE avait appelé la France "la Grande Nation".
Or aujourd'hui, si on en croit les observateurs, le seul pays européen digne de confiance serait l’Allemagne: Elle va présenter pour l'année 2015 un budget en équilibre, son commerce extérieur est florissant, le nombre de ses chômeurs est un des moins élevé d'Europe: Bref, imitons l'Allemagne et nous nous porterons mieux, l'Europe se portera mieux; bref tout ira mieux.
Mais l'Allemagne, que pense-t-elle de notre sécurité ?: L'agression de DAESH, d'abord contre l'Irak et la Syrie, ensuite contre l'ensemble du monde  (puisque ce groupe terroriste veut imposer la charria au monde entier),  a amené les responsables à travers le monde à poser la question de savoir quelle devait être la réponse à cette agression 
Une coalition s'est constitué autour d'un certain nombre de pays occidentaux et de pays arabes pour s'opposer à ce qui est une agression criminelle: Les Etats-Unis, la France, la Grande Bretagne s'engagent aux cotés de pays arabes tels que l'Arabie Saoudite , le Qatar, la Jordanie, Bahreïn ou les Emirats Arabes Unis :Des bombardements d'objectifs  occupés par ces groupes terroristes ont déjà commencé. En Europe,  le Danemark ou la Belgique ont décidé de participer à cet effort.
Malheureusement,une nouvelle fois, l'Allemagne n'accepte pas d'être de la partie: Elle se contente d'envoyer quelques armes aux kurdes irakiens mais ne veut pas aller plus loin. Ce refus est-il simplement politique ou est-il la conséquence de choix antérieurs? L'Allemagne,pour des raisons de principe, dit-elle, refuse en effet tout engagement militaire mais la réalité est plus prosaïque :Elle a en fait renoncé depuis longtemps à tout effort sérieux en matière de défense.
Ses forces sont aujourd'hui à l'abandon :Sur 198  avions de combat, 80 seulement sont en état de voler.Sur 180 véhicules blindés seulement 70 sont capables de rouler. Elle possède 64 hélicoptères de combat mais seuls 18 peuvent voler; de même, sur les 43 hélicoptères de la marine 4 seulement peuvent décoller. Quant aux 4 sous marins, un seul serait opérationnel. 
Au delà des arguments moraux invoqués, cette situation est donc le résultat d'un choix politique: L'Allemagne ne consacre en effet que 1,4% de son Produit Intérieur Brut. à son effort de défense contre 2,2% pour la France et  2,3% pour la Grande-Bretagne.
L’Allemagne a donc choisi de privilégier ses propres équilibres budgétaires plutôt que ses responsabilités internationales.
Dans ces conditions  il est naturellement plus facile de présenter un bilan  économique flatteur dès lors qu'on a choisi de renoncer à participer à l'effort collectif  pour trouver des solutions aux problèmes qui se posent dans le monde alors qu'ils concernent pourtant les allemands autant que les autres.
C'est le choix de l’égoïsme, ce n'est pas celui d'une grande nation 
Voilà pourquoi "la grande nation" ne peut être l'Allemagne.
On voit donc à quel point l'effacement de la France est préjudiciable non seulement à notre pays mais aussi à l'équilibre du monde.
Or,la France est tout à fait capable de retrouver sa place et son statut: Encore faudrait-il que ses responsables le veuillent... et le puissent.
Et si François HOLLANDE décidait enfin de mettre en oeuvre son slogan de 2012 : "Le changement, c'est maintenant";
On peut toujours rêver !












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...