lundi 30 mars 2015

LA FRANCE A PEUR (suite)...MAIS LES FRANÇAIS GAGNENT !!

La France s'est prononcée : La démocratie l'a emporté.
Mais les causes de la poussée du Front National restent présentes.
Ses causes tiennent en quatre mots :"La France a peur".
On vient de le voir en effet: Le vote en faveur du Front National déborde désormais les zones sensibles et les populations défavorisées.Certes, nos villes et nos campagnes continuent de redouter la délinquance, mais cette crainte ne se limite plus comme naguère aux zones sensibles.
De plus en plus de Français ont peur du chômage pour eux-mêmes et surtout pour leurs enfants.Qui ne le voit ? Et que se passe-t-il alors ? Rien ou si peu.
Les familles ont peur que le pouvoir les ignore, voire les méprise : Sa réponse? Le mariage pour tous.
Le monde rural se sent abandonné: Solutions proposées: Supprimer les départements (qu'on retrouve quelques semaines plus tard sous une autre forme) ; refaire une carte des régions en changeant leur nombre, leur structure  et même leur nom.
Mais ces réformes n'apportent ni économies ni simplification.
Les entrepreneurs ont peur de nouvelles contraintes, de nouveaux  impôts, de nouvelles taxes. En réponse, on leur parle de "crédit d’impôt pour la compétitivité et l'emploi" qui ne concerne pas la plupart d'entre eux.
La Sécurité Sociale est en difficulté. Le pouvoir imagine un système de tiers payant qui indigne le corps médical sans rétablir l'équilibre de ses comptes 
Les régimes de retraite complémentaires sont en grande difficulté (puisque la durée de vie augmente) mais le pouvoir refuse de prendre en compte cette réalité qui devrait le contraindre à réfléchir à l'age de la retraite.Comment s'étonner que les futurs retraités aient peur de voir leurs ressources diminuer?
L'Education Nationale fonctionne mal, le niveau scolaire est en recul; mais le gouvernement se garde de toute action sérieuse de crainte de mécontenter les syndicats d'enseignants qui restent la base de ses troupes. Il invente donc la réforme des rythmes scolaires qui complique la vie des écoles et aggrave la situation des communes qui en ont la charge sans améliorer le niveau de connaissances des enfants. Pour le reste, dit-il ,la laïcité s'en chargera !!
En définitive,on a le sentiment que le gouvernement et sa majorité refusent d'entreprendre les véritables réformes qu'exige la situation de la France et se réfugient soit dans des combats idéologiques dans lesquels ils se complaisent soit dans un déni des réalités qui ne peut qu'aggraver la situation et donc les peurs des français.
Les français viennent une nouvelle fois de le dire: Ils en ont assez !!
Le pouvoir entendra-t-il leur voix ?
Car il n'est que temps de faire reculer la peur qui s'est installée dans notre pays et de rendre à notre peuple le dynamisme et l'optimisme sans lesquels rien n'est possible.













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...