lundi 13 avril 2015

ET SI ILS PENSAIENT D'ABORD A LA FRANCE ?

Contrairement à une opinion répandue, notre pays n'est pas spécialement tenté par les querelles politiciennes.
En revanche, il apprécie les débats de fond: Encore faut-il qu'ils ne soient pas obscurcis par des discussions confuses qui en brouillent l'objectif et, en définitive, en suppriment l’intérêt.
Comment, par exemple, accepter le discours de Madame BELKACEM sur les problèmes de pédophilie dans nos écoles qui, au lieu de s’excuser auprès des parents des fautes commises par l'Education Nationale, essaie de façon quelque peu misérable d'expliquer  que l'un des enseignants ayant été condamné en 2008 ( c'est à dire sous l'ancienne majorité), celle-ci de ce fait porterait la responsabilité de ses actes d'aujourd'hui. Dans le même temps, elle préfère garder le silence à propos des actes d'un enseignant  commis en 2014 sans que jamais elle n'éprouve le besoin d'exprimer des regrets.
De même, comment qualifier les propos du porte parole du gouvernement qui, au lieu de se féliciter simplement de la  vente de 36 avions Rafale à l'Inde, se croit autorisé à affirmer que le gouvernement réussit là où son prédécesseur avait échoué, comme si des pays comme l'Egypte ou l'Inde décidait d'acquérir des matériels de guerre sophistiqués et coûteux uniquement en fonction de la personnalité du chef de l'Etat :
A ce niveau de médiocrité, il n'y a rien à ajouter sinon la consternation devant de tels comportements.
En revanche, il est réconfortant de constater que notre pays possède avec le ministre de la Défense, Jean Yves LE DRIANT un homme qui poursuit avec autant de discrétion que de détermination les objectifs qui lui ont été fixés: Il se consacre à gérer un budget trop restreint, à mener des opérations militaires notamment en Afrique et à exporter nos matériels militaires avec succès.
On voit ainsi que dès lors que l’intérêt national est en cause, il existe des hommes et des femmes qui savent s'élever au niveau qui doit être le leur.
Il y a lieu pour chacun d'y trouver des motifs d'espoir pour demain dès lors que le pays choisira une voie nouvelle pour la France.   










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...