mercredi 10 juin 2015

SILENCE DANS LES RANGS !... OU PRIORITÉ AU TWEET!

Le chômage est à son plus haut niveau, la compétitivité de nos entreprises reste en dessous de celle de nos concurrents, notre système scolaire se délite et nos jeunes diplômés  sont de plus en plus tentés par le départ vers d’autres pays où ils pensent que les possibilités d'emploi sont plus grandes.
L' Europe (et bien entendu la France ) voit arriver en masse des réfugiés du monde entier. 
Et que faisons-nous ? La classe médiatico-politique ne s'intéresse qu'à l'expédition du Premier Ministre à Berlin pour assister à un match de football  ! !
Que cette initiative de Manuel VALLS soit tout, sauf admissible (surtout quand on pense aux leçons de morale que la majorité socialiste n'a cessé d'infliger à la France depuis 3 ans) est une certitude. Mais une fois cette observation faite, une fois la protestation médiatique enregistrée, voire même l'indignation exprimée, le temps n'est-il pas venu de prendre en compte d'abord les vrais problèmes de la France?
Le Premier Ministre vient d'annoncer un certain nombre de mesures pour favoriser l'emploi .Celles-ci répondent-elles aux exigences de la situation? Cette question vaut bien un débat; et pourtant on n'en parle déjà plus.
Le problème de l'éducation mérite davantage que quelques heures de querelles entre Madame BELKACEM et ceux qu'elles baptise de pseudo-intellectuels.
Quant à la menace de DAESCH en Irak et en Syrie, n'exigerait-elle pas une réflexion approfondie?
Si on souhaite que la société française sorte de sa morosité, voire de son abattement, ne serait-il pas nécessaire que de vrais débats s'instaurent ?
Encore faudrait-il qu'ils ne se limitent pas à des échanges de tweets (de 140 caractères maximum !).
A cet égard la responsabilité de ce qu'il est convenu d'appeler les médias  est   entière:   Fascinés par l'actualité immédiate ,ils ne font aucun effort pour essayer d'intéresser le citoyen aux débats de fond.
Quoiqu'on pense du congrès du Parti Socialiste , ne serait-il pas intéressant de savoir quelles sont les idées du principal parti de la majorité? Les médias préfèrent s’intéresser aux querelle de personnes qui agitent le parti.
Une primaire est prévue au sein de l'opposition pour désigner le candidat de la droite et du centre; certains, comme François FILLON ou Bruno LEMAIRE, ont publié des propositions qu'on pourrait approuver ou contester si elles étaient connues de l'opinion. Or,nul ne les connait, car les médias  les ignorent superbement.
Un tel comportement risque de mettre en cause le caractère démocratique de notre société.
Il n'est pas trop tard pour y penser .



















Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...