mardi 15 mars 2016

RETROUVER LA CONFIANCE : UNE MISSION DE SALUT PUBLIC

Aujourd'hui, la France n'a plus confiance, elle n'a plus confiance en elle d'abord, elle n'a plus confiance  en ses hommes, elle n'a plus confiance en ses institutions.
Cette absence de confiance concerne  tous les niveaux de la société et tout d'abord son sommet: Comment ne pas s'interroger sur les perspectives d'avenir du pays, lorsqu'on constate que 17 % des français seulement accordent leur confiance au  Président de la République.
Tout naturellement, le gouvernement est, de ce fait, dans une grande difficulté pour agir. Certes, tel ou tel ministre peut être plus apprécié que d'autres, mais l'image globale du pouvoir est pour le moins contrastée.
Le Parlement lui aussi voit peu à peu son prestige atteint : Il n'est que de voir les élus nationaux préférer de plus en plus souvent leurs mandats locaux à leur mandat national.
Les partis politiques n'échappent pas, loin de là, à ce discrédit: Les élections partielles organisées pour remplacer trois députés élus dans leur région et qui ont de ce fait quitté l'Assemblée Nationale ont été marquées par un chiffre d'abstention spectaculaire :Entre 66 % et 78 %. Quel constat d'échec !
Dans le domaine économique et social, la situation n'est guère meilleure: Les syndicats peinent toujours à recruter: La grande majorité des salariés refusent clairement d'y adhérer, ce qui naturellement complique ( voire empêche) le dialogue social si souvent souhaité pour résoudre les problèmes que rencontrent les entreprises et leurs salariés .
De même, si naguère la vie nationale reposait sur quelques piliers de la société qui pouvaient être contestés dans leur action ou dans leur vision du monde mais qui n'en avaient pas moins une influence réelle sur la vie de chacun, force est bien de constater aujourd'hui  leur perte d’influence.
Il en est ainsi des églises dont le rôle dans la vie sociale a été si longtemps essentiel.
On peut malheureusement en dire autant de l'Education Nationale et des enseignants qui, naguère encore, constituaient un des piliers de notre société et dont l'autorité naturelle est mise en cause par des résultats trop souvent médiocres et par une politique désordonnée de pseudo-pédagogues qui oublient les valeurs essentielles de l'enseignement universel pour procéder à des expérimentations hasardeuses.
On pourrait malheureusement multiplier les exemples.
On le voit : Rétablir la confiance constitue pour demain une exigence nationale et une mission de salut public car elle concerne toute la société française.















,

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...