lundi 29 août 2016

LE BURKINI : UN DÉFI POUR NOTRE SOCIÉTÉ ?

Depuis plusieurs jours, le débat  sur le burkini enflamme la classe politique et médiatique.
Chacun a son opinion, chacun a son idée ( naturellement originale !) : Mais disons-le: On entend tout et (pourquoi ne pas le dire ?) souvent n'importe quoi.
Certains sont même allés jusqu'à proposer de réformer la Constitution  pour régler un problème dont la plupart des observateurs conviennent qu'il s'agit avant tout d'une provocation délibérée de la part d'islamistes militants.
Faut-il alors accepter cette provocation ?  La réponse est à l'évidence négative.
Mais, avant de trancher et de choisir une solution adaptée à notre temps et à l'état de notre société, il faut se souvenir d'abord que notre pays privilégie à la fois les principes de liberté, égalité et fraternité issus de la Révolution Française et ceux de la laïcité.
Cette notion de laïcité, réellement spécifique à notre pays, a, de ce fait, un peu de mal à etre comprise ailleurs dans le monde aussi bien dans les nations de culture anglo-saxonne que dans celles de culture latine (ce qui explique les réactions d'incompréhension qui se sont manifestées ici ou là) .
L'ambition de la laïcité en effet est de traiter le problème de la religion et de son rapport avec la société d'une façon originale : Entre les pays où religion et état cohabitent de façon parfois si étroite que la religion est partie intégrante de la nation et peut être même religion d'Etat, et les pays qui, au contraire, les ignorent ou parfois même les persécutent, la France s'est efforcé de trouver un chemin médian.
Cette conception originale n'est pas le résultat de débats théoriques, mais est en fait la conséquence directe de notre histoire et singulièrement des guerres de religion qui ont déchiré la France pendant des dizaines d'années : Faut-il rappeler que, pendant tout le dix-septième siècle, ces guerres ont provoqué des milliers de victimes et poussé  des dizaines de milliers de nos compatriotes à s'exiler ?
Ce n'est qu'avec la loi portant séparation de l'Eglise et de l'Etat en 1905 que la paix religieuse fut établie en France grâce à la mise en oeuvre, parfois difficile, de cette notion de laïcité que les autres nations ont toujours du mal à comprendre.
Alors que faire aujourd'hui ? Une nouvelle fois, on constate que le pouvoir en place ne joue pas le rôle qui devrait etre le sien: Manuel VALLS semble approuver les arrêtés des maires qui ont interdit le burkini; mais la Ministre de l’Éducation Nationale ( qui parait avoir oublié qu'elle a été naguère responsable des droits des femmes) prend une position contraire.
Quant au Président de la République, toujours aussi soucieux de consensus, comme d'habitude "il garde de Conrart le silence prudent" : Nul ne sait donc ce qu'il pense.
N'est-il pas nécessaire et urgent aujourd'hui de dialoguer notamment sur ce sujet , mais sur beaucoup d'autres, avec les musulmans de France et leurs représentants pour comprendre leurs ambitions et leurs  souhaits et, ensuite, définir notre politique ?


  













Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...