vendredi 23 septembre 2016

MADAME BELKACEM...LA MADAME PLUS DES "DÉCROCHEURS" !!

Après Benoit HAMON et Vincent PEILLON, Madame BELKACEM vient de battre un record: Celui du nombre d'élèves qui, plus ou moins discrètement, désertent, avant la fin de la scolarité obligatoire,le collège ou le lycée qu'ils devraient fréquenter: Ce sont les décrocheurs.
Ils sont aujourd'hui plus de 100.000.
Au lieu de s'interroger sur les raisons de cette situation à l'évidence préoccupante,  elle vient de prendre une décision proprement stupéfiante:Elle propose la scolarité obligatoire de 3 à 18 ans.
Alors qu'à l'évidence elle n'a pas été capable de réduire le nombre de décrocheurs, le premier résultat de cette décision sera en effet de l’accroître : Certes les enfants de 3 à 6 ans ne risquent pas de participer à cette augmentation (encore qu'on pourrait s'interroger sur les conditions d'accueil de ces enfants, singulièrement en zone rurale); mais qui peut croire  en revanche que les jeunes de 16 à 18 ans ne seront pas, demain davantage encore qu'aujourd'hui, tentés par un absentéisme dont la cause est  principalement due au rejet d'un système scolaire qui leur est devenu insupportable, car trop loin des réalités de la vie active  ?
Malheureusement et pour des raisons purement idéologiques, Madame BELKACEM se refuse à comprendre que beaucoup d'adolescents, lassés de ce système, ont comme ambition, d'abord et avant tout, d'entrer dans la vie active et souhaitent  s'orienter vers un enseignement plus pratique au lieu de poursuivre des études qui leur apparaissent trop théoriques et trop éloignées de la vie de chaque jour. 
L'ambition de Madame BELKACEM va à l'évidence à l'encontre des aspirations de ces jeunes qui souhaitent d'abord pouvoir entamer un apprentissage dès 14 ans, ce que les règles actuelles interdisent: Au lieu d'aller dans leur sens, Madame BELKACEM propose de retarder encore leur  sortie du système scolaire pour entrer dans la vie active: Le résultat prévisible est une nouvelle augmentation du nombre des décrocheurs.
Qu'importe à Madame BELKACEM dont l'ambition semble etre de vouloir concurrencer ce personnage de la publicité d'une marque de lessive : Elle veut etre Madame PLUS !! Et elle y réussit !!
Elle semble y parvenir également  en matière d’impopularité: Dans un récent sondage sur les personnalités politiques suscitant le plus de rejet, elle rassemble 49 % de suffrages à peine derrière Christiane TAUBIRA et pas très loin de Marion Maréchal et Marine LE PEN qui mènent la danse avec 57 et 54 %.
Ces chiffres la feront-elle réfléchir ?











Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...