mardi 13 décembre 2016

LA PATATE CHAUDE !


Bernard CAZENEUVE l'assure: Certes , dit-il, son gouvernement ne durera pas plus de 5 mois, mais en mettant les bouchées triples (comme il dit !)  il marquera les esprits :  Qu'il ne s'inquiète pas: C'est déjà fait !!
Première décision : Aussitôt arrivé, il  renonce à faire évacuer le site de Notre Dame des Landes où devrait être construit le futur aéroport du Sud Bretagne. Et pourtant Manuel VALLS, suivant en cela les résultats du référendum organisé par l'Etat et les quelques 176 décisions de justice qui avaient validé ce projet, ( et bien que Ségolène ROYAL eut marqué son désaccord)  l'avait décidé. 
Bernard CAZENEUVE, au prétexte d'une mystérieuse directive européenne, refuse de choisir et renvoie le choix à plus tard.
Deuxième décision : Il vient de décider de proposer d'ores et déjà la prolongation de l'état d'urgence jusqu’à la fin juillet.
C'est le système de la patate chaude !
Le pouvoir pour les socialistes aujourd'hui...  Les problèmes pour les autres demain.
Car les responsables actuels du pouvoir ne se font à l'évidence plus aucune illusion: Ils ne seront pas là dans six mois.
Ce qui les occupe avant tout désormais, c'est l'avenir du parti socialiste après une défaite politique qui pourrait tourner au désastre : Les coups tordus succèdent aux coups tordus pendant que les dirigeants du parti parlent sans rire de "la belle alliance populaire".
Les ministres se jettent dans la bataille des primaires socialistes dans tous les sens.
Pendant ce temps, Emmanuel MACRON, oubliant bien vite qu'il a été ministre de François HOLLANDE et meme un de ses plus proches collaborateurs , vocifère en se présentant comme un sauveur. 
Alors dernière idée socialiste pour essayer de s'en sortir : Aller chercher en Suisse (où il avait entamé une retraite philosophique dorée) Vincent PEILLON qui, comme ministre de l'Education, avait, entre autres initiatives, inventé les nouveaux rythmes scolaires qui ont ajouté aux difficultés de l'Education Nationale un  désordre permanent qui a encore aggravé sa situation et surtout celle de ses élèves.
Comme on le voit, les socialistes préparent l'avenir. 
Mais quelle tristesse pour la France !!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...