lundi 2 janvier 2017

POUTINE HOMME DE L’ANNÉE ?

POUTINE est-il l'homme de l'année ? On peut en discuter mais, à l'évidence, il aura compté. Dans le meme temps et face à lui, Barak OBAMA, malgré quelques coups de menton tardifs, va quitter le pouvoir en situation de faiblesse.
L'épisode des soi-disant espions russes aux Etats-Unis en est presque la caricature: OBAMA (quelques jours avant la fin de son mandat et surtout pour gener son successeur) a cru faire preuve d’habileté en meme temps que de fermeté en annonçant  l'expulsion de 35 "diplomates" russes accusés d’être intervenus dans la campagne électorale américaine. Contrairement aux attentes, Wladimir POUTINE a décidé de renoncer à toute représaille et se paie meme le luxe d'annoncer l'invitation  des enfants des diplomates américains à la célébration du Nouvel An russe ! 
Qui a le beau rôle ?
Cet épisode est en quelques sorte révélateur de la faiblesse des Etats-Unis :
On l'a vu en Syrie, où les rodomontades occidentales sur le nécessaire départ préalable du pouvoir de Bachar el Assad n'ont été d'aucun effet et n'ont pas empêché la victoire politique de la Russie qui,en soutenant son gouvernement, a infligé à l'Occident un camouflet spectaculaire.
Car, au delà des Etats-Unis, c'est bien l'Occident tout entier qui est menacé aujourd'hui par la faiblesse de ses dirigeants qui, souvent pour des arrière-pensées  médiocres, semblent peu à peu renoncer à jouer leur rôle dans les affaires du monde:
Qu'il s'agisse de David CAMERON qui ,avec son opération politicienne du BREXIT n'a guère gêné le parti travailliste, mais a provoqué la rupture de la  Grande Bretagne avec l'Union Européenne , qu'il s'agisse de Barak OBAMA qui, au fil de ses deux mandats, n'a cessé de renoncer  au rôle que les Etats-Unis ont depuis la seconde guerre mondiale joué dans le monde, qu'il s'agisse, hélas, de François HOLLANDE, incapable  de prendre les décisions courageuses qu'exigeaient la situation de la France , qu'il s'agisse meme d'Angela MERKEL menacée sinon de perdre le pouvoir, du moins de voir  son autorité affaiblie,tous ont déçu les espoirs des peuples qui les avaient choisis.
Que dire enfin de l'Union Européenne, encalminée dans des procédures incompréhensibles pour les peuples qui la composent , et dont l'influence ne cesse de décliner.
On le voit, les dirigeants occidentaux ont ainsi peu à peu laissé la main à la Russie qui en a profité pour retrouver un rôle et une place que les désordres de l'Union Soviétique avaient largement compromis.
Il s'agit maintenant de  voir le monde tel qu'il est et non tel que nous voudrions qu'il soit.
Les temps qui viennent seront donc compliqués pour celles et ceux qui vont avoir la responsabilité de mener leurs peuples.
Raison de plus pour ne pas commettre  d'erreurs qui pourraient se révéler irrattrapables
Car il est impératif de reprendre le dialogue.

Merci à toutes celles et à tous ceux qui, au fil de l'année écoulée, m'ont fait l'amitié de me suivre et de me lire .
Qu'ils trouvent ici l'expression de ma reconnaissance .
              Avec tous les vœux que je formule pour chacune et chacun d'entre vous et aussi pour la France.










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...