vendredi 17 février 2017

MACRON (suite) UN GAUCHISTE MONDAIN !!

"La colonisation est un crime, c'est un crime contre l'humanité, c'est une vraie barbarie . Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face  en présentant nos excuses à l'égard de celles et de ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes. (Emmanuel MACRON  le mardi 14 Février  sur la chaîne privée algérienne Echorouk TV)
Comment un candidat à la Présidence de la République française peut-il tenir à l'étranger de tels propos surtout à l'occasion d'un déplacement en Algérie ?
Comment ne pas s'interroger sur la personnalité d'un homme dont le discours s'adapte en permanence à son interlocuteur, puisqu'il n'a qu'une idée: dire ce que l'autre espère entendre ?
On pourrait y voir un HOLLANDE-bis: Ce serait une erreur !
Car, pour l’être, il lui manque d'abord d'avoir été élu, ce qui lui aurait apporté la proximité avec les français moyens, loin des salons mondains et intellectuels qu'il affectionne. Et il lui manque tout autant cette imprégnation de l'Histoire de France qui, qu'on le veuille ou non, structure la pensée nationale: De Clovis à de Gaulle en passant par Jeanne d'Arc , Henri IV et la Révolution Française, l'Histoire de France a pénétré l’âme de chacun d'entre nous.
L'ignorer ou la mépriser, c'est prendre le risque de se tromper totalement sur l'opinion française.
On a également le sentiment qu'Emmanuel MACRON cherche à tout prix à surprendre ceux qui l'entendent. Que penser ainsi de son idée de chômage volontaire indemnisé ?: Si on l' en croit: "Tous les cinq ans, tous les salariés pourraient avoir accès au chômage s'ils décidaient de démissionner ".Selon lui,ce droit serait une protection supplémentaire pour le salarié à qui il donnerait "un véritable droit à la mobilité professionnelle" 
Certes, le coût de cette mesure serait d'un milliard d'euros par an, un milliard qui s'ajoutera au déficit de l'UNEDIC qui devrait déjà atteindre 3,6 milliards d'euros cette année.
Jusqu'à présent, l'intéressé ne nous dit pas comment il financera une telle opération.
En vérité, nul n'est en mesure de savoir ce que pense et  ce que souhaite pour la FRANCE Emmanuel MACRON qui se contente pour l'instant de répéter qu'il n'est ni de gauche ni de droite. En fait Emmanuel MACRON est un gauchiste: Il n'ose pas le dire mais il le prouve par ses propos. Il est aussi peut-etre et surtout un mondain.
Or, de gauche ou de droite, les français ne veulent qu'une chose: Que leur pays reparte de l'avant !










Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...