mardi 21 mars 2017

MELENCHON : EN AVANT POUR LA 6ème REPUBLIQUE ! MACRON : EN ARRIERE POUR LA 4ème REPUBLIQUE !

Jean Luc MELENCHON veut changer de république et le dit, Emmanuel  MACRON ne le dit pas, mais il a la meme ambition, MELENCHON dit vouloir aller de l'avant et milite pour une VIème République. MACRON, on s'en aperçoit, préfère revenir discrètement aux temps bénis des combinaisons politiciennes qui avaient caractérisé la IVème République (Comment imaginer d'ailleurs qu'il puisse en etre autrement, alors qu'il est soutenu à la fois par un ancien Secrétaire Général du Parti Communiste Français (Robert HUE)  et par un des papes de la pensée libérale en France ( Alain MADELIN) .
N'y aurait-il pas de problèmes plus importants pour les français que ces palinodies ?
Meme Emmanuel MACRON doit le penser:  La preuve: Pour démontrer son imagination, Il lance périodiquement des idées parfois séduisantes, souvent étranges ! 
Il en est ainsi de son projet de service militaire universel.
Bravo, diront ceux qu'inquiètent les dérives d'un certain nombre de jeunes plus ou moins laissés à eux-mêmes. Sauf qu'il limite la durée de ce service national à un mois : Que peut signifier un service militaire d'un mois?  Qui l'encadrera ? Les missions de l'armée d'aujourd'hui sont telles qu'on ne la voit guère en mesure de remplir cette nouvelle mission! Et quel en est le coût ? Car cette opération est coûteuse : 15 milliards d'euros pour sa mise en place ; 2 ou 3 milliards par an pour son fonctionnement.
On peut donc s'interroger sur les motivations  d'une telle proposition: Et si elle n'était qu'un leurre destiné  à ceux qu'inquiète le terrorisme ?
De meme Emmanuel MACRON vient d'inventer le chomage à la carte : il propose que, tous les cinq ans, tout salarié puisse démissionner de son emploi et percevoir les allocations de chomage afin de favoriser, dit-il, la mobilité de l'emploi. 
Une telle mesure ne pourra dans les faits bénéficier qu'aux salariés les plus favorisés qui grâce à des allocations de chomage suffisamment élevées pourront pendant quelques mois vivre de façon convenable aux frais de la collectivité ! Mais où est l’intérêt général ? 
Comme si il n'y avait pas suffisamment de vrais chômeurs sans chercher à favoriser de nouvelles vocations ! 
Emmanuel MACRON en fait n'a aucune ligne politique claire :Au prétexte de n’être ni de gauche ni de droite ou , comme il aime à le dire, d’être  à la fois de droite et de gauche Il se contente de prendre à droite et à gauche  tout ce qu'il croit etre à la mode ou "dans le vent".
Après cinq années de "Hollandisme", la France n'est plus en mesure de subir des expérimentations de cette nature. 
Elle doit etre enfin gouvernée.












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...