dimanche 29 juillet 2018

ALEXANDRE BENALLA : PARANGON DE LA "MACRONIE"

Pendant une dizaine de jours, toute la presse a semblé se battre pour obtenir un entretien avec Monsieur BENALLA, "chargé de mission à l'Elysée" : Double page dans LE MONDE, près d'un quart d'heure au Journal de 20 heures de TF1 , plusieurs pages dans le Journal du Dimanche ; bref une avalanche d'articles digne du service de presse d'un personnage de haut niveau.
Tous ces articles ont un point commun : Un  éloge permanent et sans nuances par Alexandre BENALLA d'Emmanuel MACRON au point qu'on pourrait se demander s'ils n'ont pas également une origine commune : Le cabinet du Président de la République !!
A quand les couvertures des magazines "people" ?: Elles ne sauraient tarder, d'autant qu'on assiste en même temps (Comme on dit à la République En Marche) à la métamorphose de l'intéressé: Il rase sa barbe, troque ses blousons de "campagne électorale" pour des costumes-cravates bleu nuit avec chemise blanche assortie pour faire peut-être oublier son passé  de combattant de rue et lui donner un profil d'intellectuel. 
Belle opération de communication en tous cas où on reconnait la patte des professionnels qui entourent le Président de la République.
Bien qu'Emmanuel MACRON affirme que ce qui s'est passé n'intéresse que deux ou trois personnes, force est bien de constater que ses proches font tout pour éviter que les français soient informés: Contraints par l’Assemblée d'accepter une commission d’enquête, ils missionnent sa Présidente  ("République en Marche")  pour l'empêcher de fonctionner au point de la faire exploser , laissant au seul Sénat la charge de faire la lumière sur l'affaire.
Pourquoi tant de faux-fuyants, s’il ne s'agit que de l’erreur  d'un collaborateur maladroit dont le président de la République continue d'ailleurs à affirmer qu'il se réjouit de l’avoir recruté compte tenu de ses qualités qu'il ne cesse d’énumérer.
Pourquoi  surtout cette obstruction de la majorité à l'Assemblée  si il n'y a  rien à cacher ?
A propos,on nous avait bien annoncé qu'avec un nouveau Président de la République l'ancien monde avait disparu et que nous entrions dans une nouvelle ère où tout serait différent, les hommes les méthodes et la politique.
Comme aurait dit Grock ,le célèbre clown  : Sans blaaaague !!!














Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...