lundi 29 octobre 2018

LE BRÉSIL , POPULISTE AUSSI !! ?

Un hiérarque de la République En Marche vient de déclarer que l'élection de BOLSONARO  au BRESIL constituait une menace pour la démocratie.
En dehors du caractère quelque peu lapidaire de cette affirmation, est-il possible de demander à l'honorable parlementaire responsable de cette déclaration s'il ne pense pas que 7 (sept) tués par balles toutes les heures dans un pays comme le Brésil sont davantage une menace pour la démocratie que le suffrage universel, même si le résultat ne correspond pas à ses attentes.
S'est-il posé la question de savoir si le fait que l’ancien président LULA, véritable responsable de la formation du candidat dit de gauche aujourd'hui largement battu, ait été condamné à 12 (douze) ans de prison pour corruption et soit emprisonné en même temps que le Président de l'assemblée et ce, pour des raisons similaires, n'est pas pour quelque chose dans le résultat de cette élection ?
S'est-il interrogé pour savoir pourquoi les habitants des favelas de Rio, pauvres parmi les pauvres, avaient apporté leurs suffrages à un homme que nos médias nationaux  toujours prêts à donner des leçons à la terre entière, ont qualifié d’extrême droite et (pour faire bonne mesure au prétexte qu'il avait été capitaine dans l'armée de son pays), n'hésitent pas à le soupçonner de vouloir le retour à une dictature militaire ?
Pourquoi donc notre société médiatico-politique s'obstine-t-elle ainsi à nier les réalités de la société d'aujourd'hui qui est, qu'on le veuille ou non, devenue une société de violence et d'inégalité, la violence étant d'ailleurs aggravée par des inégalités chaque jour plus criantes.
Le Brésil a son tour serait-il devenu " populiste"?
Ils n'ont pas encore osé l'écrire, mais ils le pensent si fort qu'on l'entend déjà.
Pourquoi cette société traite-t-elle si facilement de populistes toutes celle et tous ceux qui n'acceptent pas son  "prêt à penser" ?
Et si c'était simplement parce que, au fond d'eux mêmes, ceux qui la composent se rendent compte, même inconsciemment, qu’ils ont une part de responsabilité dans cette évolution ?







Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...