vendredi 8 février 2019

ARRÊTONS DE BRADER LE CAPITAL DE LA FRANCE

Hier ,pour ne pas accroître encore son déficit budgétaire, l'Etat  décidait de privatiser les autoroutes .
Aujourd’hui, et pour les mêmes raisons, le gouvernement récidive et s’apprête à céder au secteur privé entre autres La Française des Jeux et l'Aéroport de Paris .
Avant cette opération, Il avait déjà  privatisé des aéroports, parmi lesquels celui de Toulouse qui avait trouvé comme acquéreur un groupe chinois.
Or, ce dernier, semble-t-il déçu dans ses espérances, vient de décider de le remettre sur le marché.
N'y a-t-il pas dans ces décisions de l'Etat d'une part, de l’investisseur chinois de l'autre, une étrange coïncidence dont  l'Etat pourrait  tirer des conclusions, sinon une leçon ? 
Car on vient de s'en apercevoir: Les autoroutes rapportaient (et rapportent toujours) beaucoup d'argent à ses  propriétaires. 
Et si, avant d'engager ces  nouvelles  opérations de privatisation,  l'Etat réfléchissait encore un peu !
Car on s'en aperçoit tout soudain : Les revenus des autoroutes ainsi bradés auraient participé (certes modestement mais de façon significative) à combler un peu le déficit du budget de l'Etat  .
Certes il s'agit là de mesures cosmétiques quand on sait que ce déficit s'est accru cette année de plus de 100 milliards
Car le vrai problème est un problème politique que tout le monde connait :
L'Etat pourrait (et  devrait !)  faire des économies, mais il en est de moins en moins question (même et surtout dans le Grand Débat qui mobilise pourtant tous les médias de jour comme de nuit)
Alors, il fait ce que tout particulier ou toute entreprise en difficulté est amené à faire : Il vend son capital et en l'occurrence, il brade son patrimoine.
Mais une fois le Grand Débat clos, ne faudra-t-il pas enfin s'attaquer aux vrais problèmes ?
Notre pays devrait en être capable, pour peu que le gouvernement soit en mesure de sortir de cet épisode la tète haute.
Il n'est pas interdit d’espérer !












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...