dimanche 17 mars 2019

ET SI EMMANUEL MACRON SE DÉCIDAIT A "CHEFFER" (***)

Les Champs Elysées sont dévastés, des policiers sont agressés et même caillassés, le  Ministre de l’Intérieur, en souvenir de sa jeunesse, se montre en discothèque (même s'il se dit présent sur le terrain !!), Emmanuel MACRON, après avoir saisi le Conseil Constitutionnel de la loi  anti-casseurs (retardant d'autant sa mise en oeuvre), est obligé de rentrer en catastrophe des sports d'hiver pour faire une déclaration  (naturellement martiale !) et pour demander à son gouvernement de prendre des décisions fortes (sic) !
C'est beaucoup pour un samedi. C'est beaucoup et c'est surtout trop, lorsqu'on se souvient que nous en sommes au 18 ème. 
Comment ne pas se poser de questions sur un maintien de l'ordre de moins en moins assuré et comment ne pas s’inquiéter devant ce qui apparaît de plus en plus comme une absence de l'Etat ?
Déjà une évidence apparaît: Le grand débat qui devait répondre aux interrogations des français n'a guère apaisé le climat. Et sa prolongation annoncée ne risque guère d’améliorer les choses: 
On a en fait l'impression qu'il s'agit pour le pouvoir de gagner du temps afin de remettre à plus tard les décisions pourtant nécessaires mais qui risquent soit de décevoir, soit de contrarier, voire même de  révolter beaucoup de français.
La violence qui se développe en France de façon spectaculaire risque encore de s'aggraver si, comme on peut le redouter, les annonces attendues sont loin des espérances (peut-être même des illusions) qui ont été suscitées par ce débat.
L'opinion a du mal à comprendre que l'Etat soit incapable de rétablir son autorité mise en cause par des casseurs que rien ne semble arrêter. Le temps est venu, non pas de réaffirmer une nouvelle fois l’autorité de l'Etat, mais de la démontrer sur le terrain et dans les faits.
Jacques CHIRAC l'avait affirmé dans un de ces dictons dont il avait le secret: "un chef, c'est fait pour "cheffer".(dicton chiraquien ***)
Certes, on était alors dans un ancien monde que la République en Marche n'apprécie guère.
Mais peut-être Emmanuel MACRON pourrait-il essayer de "cheffer".....
Enfin !!


*** dicton chiraquien (juin1992)








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...