jeudi 18 juillet 2019

EMMANUEL MACRON ET LES "ABRUTIS"...:ENCORE UN ÉTÉ MEURTRIER !

Décidément l'été ne réussit pas à Emmanuel MACRON:  
Dès son élection, il est rattrapé par la mise en cause de ses ministres issus du MODEM :
François BAYROU, Marielle de SARNEZ et Sylvie GOULARD, compromis dans  une affaire d'assistants parlementaires au Parlement Européen,  doivent quitter le gouvernement.
L'année suivante éclate l'affaire BENALLA dont on n'entend plus guère parler, mais qui pollue depuis de longs mois l'action gouvernementale. 
Pour compléter le tableau, Nicolas HULOT choisit  alors de quitter le gouvernement en proclamant son désaccord avec la politique menée en matière d'environnement.
Cet été, nouvelle alerte avec le problème de RUGY qu'Emmanuel MACRON traite avec célérité sinon efficacité 
Efficacité apparente : Car, après avoir proclamé que l'écologie était la priorité de la deuxième partie du quinquennat,  non seulement  le Ministre en charge de ce secteur n'est plus numéro 2 du gouvernement, mais il est en outre remplacé par un ministre  ordinaire, en quelque sorte à mi-temps, puisque son titulaire est aussi ministre des Transports.
Décidément, cet été aussi est cruel pour le Président de la République.
C'est le moment que choisit Benjamin GRIVEAUX, le candidat imposé à la République En Marche comme candidat à la Mairie de Paris, pour s'en prendre de façon parfaitement extravagante, non pas à ses adversaires politiques ( ce qui serait déjà grave), mais aux membres de sa propre formation qui ont eu l'aplomb de se présenter contre lui à la candidature:
Traités collectivement d'abrutis et, avec une arrogance typiquement macronienne (dont il est d'ailleurs coutumier), il les agresse un par un: Cédric VILLANI (un des meilleurs mathématiciens au monde) se voit ainsi interpellé :"Cédric, il n'a pas les épaules pour encaisser une campagne de cette nature. Il ne verra pas venir les balles .Il va se faire désosser". Encore un abruti ?!
"Qui tient BOURNAZEL par les c...depuis le début si ce n'est moi. Pourquoi on fait entrer RIESTER au gouvernement Pour tenir les mecs d'AGIR" . Quelle délicatesse dans le propos !!   Toujours un abruti ?!!
Le gouvernement, si sensible aux problèmes de discrimination, va t-il réagir ?  On  ne l'a pas entendu dire, en tous cas !!
Quant à Hugues RENSSON, Vice Président de l'Assemblée Nationale, il est ,lui aussi  (comme tous les autres), naturellement traité d'abruti, mais il est en outre, avec la délicatesse qui caractérise celui qui se prend pour le futur maire de Paris, traité de "fils de p... "
Pourquoi n'entend-t-on plus les responsables de la République En Marche  qui  étaient devenus des spécialistes de donneurs de leçons !!
Quant à Benjamin GRIVEAUX, toujours convaincu de sa légitimité, il semble ne pas comprendre ce qui se passe : il ne conteste pas ces propos et se contente de présenter ses excuses à ceux qu'il a injuriés. 
Son seul regret n'est pas de les avoir tenus , mais qu'ils aient été divulgués !
Madame HIDALGO ne pouvait guère espère mieux de ses concurrents
A croire qu'ils le font exprès !












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

votre avis m'intéresse...